Calendrier

Partager   

Agression antisémite de Villeurbanne




Le président du Consistoire Joël Mergui s’est déplacé à Villeurbanne auprès des trois jeunes gens agressés samedi soir, alors qu’ils se rendaient à la synagogue kippa sur la tête.


Ces trois jeunes juifs d’abord injuriés sur le chemin de la synagogue par trois personnes ont rapidement dû faire face à dix agresseurs armés de barre de fer et de marteau. Après une brève hospitalisation, suite à des plaies à la tête, au cou et à l’épaule, les trois jeunes gens ont pu regagner leur domicile.


Inquiet de la recrudescence des actes antisémites depuis le drame de Toulouse, Joël Mergui a assuré les victimes et leurs familles, avec lesquels il s'est longuement entretenu, du soutien du Consistoire et de toute la communauté juive française.


Il est essentiel que l'ensemble de nos concitoyens ne cède pas à la banalisation de l'antisémitisme et que chaque acte, chaque agression, soit considéré et traité, chaque fois, comme une atteinte intolérable au « vivre ensemble », autant qu’aux droits fondamentaux de la République et de tous les citoyens.


Joël Mergui se dit confiant dans le nouveau gouvernement et la détermination du Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, pour assurer la sécurité des juifs de France et arrêter les coupables de tous les actes antisémites quels qu’ils soient. Les juifs ne cèderont pas à un chantage qui les obligerait à choisir entre la libre pratique de leur culte et leur sécurité physique.