Calendrier

Partager   

Rencontre à l'Elysée

M. Joël Mergui, Président du Consistoire, Union des communautés juives de France a rencontré dimanche 7 octobre, le Président de la République M. François Hollande et le Ministre de l'Intérieur M. Manuel Valls après le démantèlement hier de la cellule islamiste soupçonnée d'être à l'origine de l'attentat de l'épicerie casher de Sarcelles, le 19 septembre dernier.


Cette série d'arrestation montre que l'inquiétude de la communauté juive a été prise très au sérieux par les pouvoirs publics, dont le Président du Consistoire tient à saluer l'efficacité des services de police. Pour Joël Mergui, l'existence de milieux délinquants convertis à l'islam radical constitue, pour la communauté juive et nationale, une vraie menace dont la gravité et l'enjeu doivent être mesurés par tous, y compris par la communauté musulmane de France.


Quelques heures après les arrestations dans les filières islamistes, la synagogue d'Argenteuil a été mitraillée. C'est un signal qui ne trompe pas. Un avertissement, le signe qu'une guerre sans merci est engagée. Depuis l'horrible tuerie de Toulouse, il est clair pour le Président du Consistoire que la communauté juive française est devenue la cible d'agressions antisémites caractérisées et répétées dont le nombre est en dangereuse augmentation. Les auteurs de ces actes sont des criminels qui prétextent l'Islam pour agir et donner à leur haine et à leurs actes, un alibi idéologique.


Se démarquer de la violence faite aux Juifs, refuser que ceux-ci deviennent la cible de fondamentalistes est, aux yeux du Président du Consistoire, plus que jamais un enjeu pour toute notre société et l'avenir de la démocratie.