Calendrier

Partager   

Le Congrès des Communautés Juives de France



     
 

Le 2 juin dernier, plusieurs milliers de personnes ont pris part à la 2e édition du Congrès des Communautés Juives de France dédiée à l’Europe, à l’occasion du lancement cette année, du Centre Européen du Judaïsme.

 
     
 
 
     
  Devant une salle comble, le Président du Consistoire, Joël Mergui, a officiellement accueilli le Président de la République, François Hollande – accompagné de la Ministre de la Justice, Christiane Taubira et du Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls – venu procéder à l’ouverture officielle du Congrès devant de nombreux élus et responsables communautaires.  
     
  Cérémonie d'ouverture  
 
 
 

Joël Mergui a rendu hommage au Président François Hollande et à son Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, pour leur engagement dans la défense de la communauté juive et la lutte contre le terrorisme.
Il a également évoqué la difficulté des Juifs de France impliqués dans une démarche spirituelle, d’être contraints de choisir au nom de la laïcité, entre leur foi et leur avenir.

 
 

Le Président du Consistoire a conclu en citant  Zakhor Ve Chamor, « souviens-toi des disparus et sauvegarde et protège ce qui vit » et rappelé la vocation du Centre Européen du Judaïsme de constituer un pôle de rayonnement et de pérennisation du judaïsme français et européen.

 
     
   
     
 

Le Grand Rabbin de Paris, Michel Gugenheim, a témoigné le Président de la République de sa reconnaissance : « Aujourd’hui en honorant le Consistoire, c’est le judaïsme en tant que religion, que vous honorez. C’est un signal très fort que vous nous lancez, un réconfort et une note d’espérance pour l’avenir » et a souligné l’importance de sa présence : « dans ce climat d’insécurité qui baigne toute le France, votre présence parmi nous est un signal fort».

 
     
   
     
     
  Le Président de la République, François Hollande, venu présenter trois messages s’est alors adressé à l’assemblée. Il a assuré les Juifs de France de « la lutte implacable contre l’antisémitisme » menée par le gouvernement, déclarant : « L’avenir des Juifs est en France ».  
  Il a reconnu qu'il n'était « pas toujours simple d'aboutir au bon équilibre entre la liberté de conscience, la liberté religieuse, et le respect de l'égalité, de la neutralité de l'espace public » et mis en avant le rôle du nouvel Observatoire de la laïcité devant permettre au gouvernement de « mieux comprendre les situations nouvelles, de mieux [les] réglementer et exceptionnellement de légiférer ».
M. Hollande a également fait état de la situation au Proche-Orient, rappelant « l'impérieuse et urgente nécessité d'empêcher l'Iran d'accéder à l'arme nucléaire. "Ce n'est pas seulement Israël qui est menacé, c'est l'ensemble de la région qui se trouverait bouleversé par l'éventuelle accession à l'arme nucléaire de l'Iran », a-t-il insisté, avant de conclure : « La situation de notre pays exige le rassemblement, le dépassement, l’union. Elle n’efface pas de la diversité de notre société. La force d’une nation, c’est sa capacité à vivre-ensemble. »
 
     
   
     
 


Retrouver les discours en vidéo

 
     
  Village de la Vie Juive  
 

Village de la Vie Juive constitué d’une soixantaine d’exposants, animations ludiques pour les enfants, speed-dating et conférences rabbiniques ont rythmé cette journée inoubliable.


 
 
 
     
  Forums de réflexion  
 

Débats et forums de réflexion ont occupé, comme l’an dernier, une place majeure dans le processus de démocratie directe. Décideurs, acteurs associatifs, militants et observateurs de la vie juive y ont pris part pour échanger et agir sur les grandes thématiques communautaires et faire avancer le judaïsme français et européen. Parmi les sujets débattus : la place des femmes dans les instances communautaires, la lutte contre l’antisémitisme, la recherche de l’âme sœur la paix familiale et le destin des petites communautés européennes.

 
     
 
 
     
  Grands témoins  
 

Grands témoins venus faire entendre des voix/es juives dans une Europe en mutation, Elie Barnavi, Maurice Lévy, Sergio Della Pergolla, Blandine Kriegel et Ariel Muzicant se sont succédés à la tribune de l’auditorium, évoquant tour à tour, l’héritage et le place des Juifs dans la société européenne, la montée de l’antisémitisme, l’évolution démographique des Juifs en Europe et les défis pour le judaïsme de demain.

 
 
 
 
 
     
  Regards de journalistes et d'historiens  
 

Egalement animée par Ariel Wizman, la seconde séance plénière était intitulée: « Juifs et  Europe : Regards de journalistes et d’historiens ». Pendant plus d’une heure, Alexandre Adler, Paul Gradvohl, Olivier Guez et Nicolas Weill, ont débattu de l’identité juive européenne, du retour des Juifs en Allemagne, de la sauvegarde des pratiques cultuelles et de l’investissement par les intellectuels juifs de la sphère publique européenne.

 
 
 
 
 
     
  Congrès rabbinique  
 

Le traditionnel Congrès rabbinique s'est réuni à l'invitation du Grand Rabbin de Paris Michel Gugenheim et du Directeur de l’Ecole Rabbinique de France, le Grand Rabbin Olivier Kaufmann.
Le lundi 3 juin, plus d'une centaine de rabbins venus de toute la France se sont retrouvés à l'Ecole Rabbinique afin de réfléchir ensemble à l'avenir du judaïsme français.
Le doyen de l'assemblée, le Grand Rabbin du Consistoire de Paris, Alain Goldmann, a inauguré les débats en bénissant l'assemblée.
Les Grands Rabbins Michel Gugenheim et Olivier Kaufmann se sont adressés ensuite au corps rabbinique pour lui prodiguer des encouragements et des enseignements de Torah.
Le Président du Consistoire, Joël Mergui, invité d’honneur du repas de gala, a félicité les Rabbins pour leurs actions déterminantes dans leurs communautés respectives.

 
 
 
 
 
     


  Inauguration des Sifré Torah  
 

Dans le recueillement, la ferveur et la joie, la journée s’est achevée par l’inauguration de deux Sifré Torah en présence des familles Monsonego et Sandler, du Grand Rabbin Shlomo Amar de l’ensemble corps rabbinique français et de nombreux enfants venus rendre hommage à Myriam Monsonego, Arieh, Gabriel et Jonathan Sandler, chanter et danser autour de la Torah.