Calendrier

Partager   

Rupture du jeûne (Iftar) à la Mosquée de Paris


Dans la salle d’apparat de la Grande mosquée de Paris, près de 200 convives se sont pressés pour rompre le jeûne du Ramadan le 17 juillet dernier.

 

Parmi les personnalités présentes aux côtés du recteur et Président du CFCM (Conseil français du culte musulman) Dalil Boubakeur : le Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, Anne Hidalgo, Première adjointe au Maire de Paris, la Sénatrice Barizia Khiari,  la Députée UMP des Yvelines Valérie Pécresse, Joël Mergui, Président du Consistoire et Roger Cukierman, Président du CRIF.

 

Dans son allocution, le recteur Dalil Boubakeur  a tracé la feuille de route au CFCM dont il est redevenu le Président à la fin du mois de juin. «Le principal défi de l’islam est de montrer qu’il n’est pas rétif à la laïcité», a-t-il expliqué, prenant acte de la défiance grandissante de l’opinion publique à l’égard de la deuxième religion de France. Le Président du CFCM s’est par ailleurs engagé à mettre en place une charte de respect par les musulmans des lois de la République.

 

Dans sa réponse, Manuel Valls a  expliqué le sens de sa présence : « Une manière pour la République d’adresser des regards d’affection aux musulmans de notre pays » et formé le vœu «d’un mois de ramadan, de paix et de fraternité pour tous les musulmans».