Calendrier

Partager   

Discours de Daniel Kahn lors des obsèques de Jean Kahn (zal)

Monsieur le Ministre,

Mesdames, Messieurs,


Notre Papa nous a quitté

Vous connaissez tous son parcours, Monsieur le Grand Rabbin Gutman l’a magnifiquement rappelé dans son magnifique discours.

Je voudrais simplement ajouter quelques paroles personnelles

Notre père était un Mensch, un vrai,  Généreux avec les autres, Exigeant avec lui même.

Il était un homme d’idéal, un homme de principes et de valeurs, un homme de combats et de défis.

Un homme qui bouillonnait de projets et de bonnes idées, et les mettait en pratique pour défendre ses valeurs.

Il débordait d’optimisme et croquait la vie.

Il a consacré 40 ans de sa vie de manière bénévole aux autres et aux combats qui étaient les siens.

Une des grandes leçons qu’il nous laisse est que rien n’est impossible, que tout mérite d’être tenté.

Il l’a fait et a réussi la plupart de ses combats, y compris ceux qui semblaient impossible !

De par son tempérament et ses nombreuses qualités il a développé des relations de proximité et de confiance avec nombre de grands de ce monde avec qui il a échangé et pu faire avancer grand nombre de dossiers importants.

Il a par ailleurs aidé au cours de sa vie énormément de monde et positivement changé la vie de nombre de nos prochains. Nous continuons a recevoir les témoignages individuels de ces services rendus, pour lesquels il ne demandait rien d’autre que la satisfaction personnelle et discrète d’avoir aidé son prochain.

En plus d’être un homme exceptionnel, reconnu par tous, Papa a été un chef de famille parfait.

Il a mis la même implication pour sa famille que pour ses activités.

Il nous a tous protégé, élevé, et poussé.

Il nous a tout appris.

Papa, nous te devons tout !

Il avait ce caractère qui le faisait aller toujours plus haut et plus loin.

Il l’a mis en application pour nous, pour nous pousser à aller plus loin.

Notre mère l’a accompagnée et secondée tout au long de sa vie avec toutes ses qualités de fidélité, de droiture, de perfection, de modestie et de discrétion.

Elle a joué un rôle encore plus important depuis ce jour maudit il y a plus de quinze ans, où il a eu cet accident de santé.

Elle a fait preuve d’un courage, d’une volonté, et d’un dévouement totalement exceptionnels.

Ce que notre père a réalisé, il le doit aussi bien sur à tous ceux avec qui il a travaillé sur tous ses projets.

Je pense aux dirigeants politiques, dont nombreux sont présents ici, qui ont partagé sa vision, aux équipes qui ont travaillé avec lui, aux bénévoles, aux amis, et tous les autres qui ont contribué.

Merci à eux tous !

Ce qui est formidable dans la vie est la rencontre de gens exceptionnels.

Il en a rencontré beaucoup et c’était une de ses grandes satisfactions.

Un merci particulier à l’équipe qui s’est occupée de lui avec tant de gentillesse et de dévouement ces dernières années en lui permettant de passer ces années le mieux possible.

Papa s’en est allé dimanche matin, tranquillement.

Nous étions tous autour de lui et savons qu’il le savait.

Nous l’avons accompagné dans ce départ vers un autre monde.

Son âme s’est élevée et elle va rejoindre celle de ses parents qu’il aimait et regrettait tant, ainsi que celle des autres membres de la famille et amis disparus.

De là haut, il nous regarde.

Nous ferons tout pour être dignes de lui.

Il nous lègue à nous tous les valeurs qu’il a défendues et nous incite à TOUS lutter pour :

-      la tolérance

-      la fraternité

-      le respect de la laïcité

-      les droits de l’Homme

-      la liberté

-      l’anti racisme.

Soyons intransigeants avec ces valeurs

Je voudrais terminer ces quelques mots en m’adressant au nom de François et de moi à ses cinq petits enfants :

Nathan, Alexandra, Benjamin, Michael et Ruben

Jean vous aimait très très fort

Vous étiez sa fierté et sa principale raison de vivre

Vous lui avez apporté de grandes joies

Vous l’avez comblé par votre gentillesse, vos qualités et vos résultats

Dans la vie il faut donner aux enfants Des Racines et Des Ailes.

Jean vous a donné des Racines

-      racines familiales d’abord, vous savez combien il considère que la famille est sacrée, et qu’il attend de vous que vous soyez toujours unis

-      racines dans cette terre d’Alsace où vos ancêtres se sont installés il y a plus de 300 ans, et à laquelle nous sommes tous viscéralement attachés

-      racines dans notre attachement à notre pays et à la République

-      racines dans le judaïsme, notre religion et méthode de vie, qui nous inculque toutes les bonnes valeurs que nous devons suivre

-      racines dans notre attachement au peuple juif et à l’Etat d’Israël

Des ailes, voyez l’exemple de Jean.

Il faut toujours avancer. Il faut être dynamique, ambitieux, progresser; toujours viser plus haut, presque tout est possible !

Toujours bien se comporter, respecter l’autre, faire preuve d’altruisme, aider votre prochain, montrer l’exemple et réussir.

Soyez intransigeants avec vos valeurs, celles du judaïsme, de notre société et de notre famille.

Soyez des Mensch !

Papa, Nous t’aimons tous tant !

Tu nous manques déjà et tu vas terriblement nous manquer.

François et moi sommes maintenant en première ligne.

Avec Maman, Laurence, Lisa et les enfants, François et moi ferons tout ce que nous pouvons pour nous montrer dignes de toi.

Vive la vie !

Daniel Kahn