Calendrier

Partager   

Cérémonie de soutien à Eyal, Gilad et Naftali à la Grande Synagogue de la Victoire


Le 19 juin, un office a été organisé à l’initiative du Consistoire à la Grande Synagogue de la Victoire pour la libération d’Eyal Yifrah, Gilad Shaer et Naftali Fraenkel, enlevés par une organisation terroriste aux abords de Hevron la semaine dernière.


En présence d’Amir Peretz, Ministre du gouvernement israélien, de l’Ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, de nombreux rabbins parmi lesquels les Grands Rabbins Bernheim, Goldmann et Sitruk, de Roger Cukierman, Président du CRIF, de Gladys Tibi, Présidente du LIBI, de représentants de la Maire de Paris, de Delphine Bürkli, Maire du 9è arrondissement, de nombreux administrateurs du Consistoire, de personnalités religieuses, politiques, civiles et militaires, ainsi que de nombreux fidèles, le Président du Consistoire, Joël Mergui a appelé l’assistance à prier pour la libération des trois adolescents et rappelé l’inquiétude de la communauté juive de France confrontée à une haine sans limite.


« Nous sommes préoccupés, car c’est toujours la même haine qui frappe : la haine du juif, la haine d’Israël et la haine de la démocratie », a déclaré Joël Mergui.


« Hevron doit rester un lieu de pèlerinage pour le Peuple juif » a-t-il poursuivi avant de conclure en réaffirmant sa solidarité avec Israël en ces temps difficiles.


Se sont succédés à la tribune, Amir Peretz, Yossi Gal, Roger Cukierman, le Grand Rabbin Sitruk et Sacha Reingewirtz, Président de l’UEJF qui ont tous rappelé leur attachement indéfectible à l’Etat d’Israël, avant que ne soit récitée en chœur la prière pour l’Etat d’Israël.


Moshé Sebbag, Rabbin de la Grande Synagogue de la Victoire a ensuite lu la prière pour la libération d’Eyal, Gilad et Naftali, puis récité avec le Grand Rabbin Olivier Kaufmann, des Tehilim (psaumes).


Le Grand Rabbin Goldmann a conclu cette digne et émouvante cérémonie par la lecture de la prière pour la République française.