Calendrier

Partager   

Communiqué du Grand Rabbin de France et du Président du Consistoire



Les Juifs de France pleurent la mort des enfants otages



Eyal, Gilad et Naftali, étaient trois adolescents qui ne demandaient qu’à vivre. Ils ont été enlevés parce qu’ils étaient israéliens, ils ont été assassinés parce qu’ils étaient juifs.


Les Juifs de France pleurent la mort des enfants otages et pensent aux familles des jeunes victimes, à la douleur de leurs mères dont le courage et l’espoir forçaient l’admiration depuis le 12 juin dernier, date de l’enlèvement.


Solidairement au peuple d’Israël, nous demandons aux nations et à toutes les démocraties de condamner avec la plus grande sévérité les auteurs d’un triple meurtre barbare dont la seule motivation est la haine et la mort.


Le monde démocratique ne peut plus ignorer la réalité et les dangers de laisser se répandre le djihadisme et sa propagande haineuse à l’égard des Juifs et d’Israël. Il est temps de comprendre qu’une idéologie qui n’épargne pas les enfants, ne ménagera aucun effort pour abattre toutes les valeurs occidentales et détruire, partout, toute chance de paix et de vivre ensemble.



Joël Mergui
                             
'Haïm Korsia
Président
Grand Rabbin de France