Calendrier

Partager   

Hyperchabbat 2016


Un an après les attentats de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l’Hypercacher de la Porte de Vincennes les communautés juives de France se sont mobilisées pour honorer la mémoire de victimes et rester fidèles à leurs dernières volontés.


Le 9 janvier 2015, Yohav Hattab, 21 ans avait demandé à son amie Léa, quelques heures avant l’irrémédiable, de respecter chabbat. Pour la seconde année consécutive, les  synagogues ont été plus pleines qu’à l’ordinaire et ont proposé des cours, des kidouch, des lectures de Psaumes, des repas, des conférences….pour les fidèles et les personnes plus éloignées.


La préparation de l’hyperchabbat a commencé le jeudi 7 janvier, un an jour pour jour après l’attentat contre Charlie Hebdo : les communautés de Villeurbanne, de Vichy, de Caen et d’Angers, de Colombes, de Paris ou encore de Montrouge, ont chacune réuni une centaine de femmes autour d’une grande Afrachat Hallah (confection des pains de chabbat). Lors de cette soirée, le souvenir de François-Michel Saada était omniprésent puisqu’il avait été lâchement assassiné alors qu’il souhaitait simplement acheter ses hallot pour Chabbat. A Montrouge, sa sœur et la sœur de Yoav Hattab étaient présentes pour réciter la bénédiction appropriée et le Président du Consistoire ainsi que le Grand Rabbin de Paris ont rappelé la mémoire de Clarissa Jean-Philippe, la jeune policière abattue à Montrouge par le même terroriste qui allait frapper le lendemain à l’hypercacher.


La communauté juive de Marseille a organisé le même jour une cérémonie de prières et de recueillement à la grande synagogue. A cette occasion, Christian Estrosi, Président de la région PACA a notamment allumé une des 17 bougies en mémoire aux 17 victimes.


Pour les autres communautés juives de France, l’Hyperchabbat débutait le vendredi soir 8 janvier. La communauté parisienne de la Victoire ou encore celle de Sète avaient notamment invité leurs fidèles à venir allumer des bougies devant la synagogue avant l’entrée de chabbat, pour marquer la solennité de ce jour.


Certaines communautés qui ne vivent que lors des grandes fêtes juives ont ouvert leur porte de manière exceptionnelle pour rendre hommage à ces quatre victimes. Repas communautaires ou simples kiddouch étaient aussi au programme de cet Hyperchabbat pour les communautés de Lille, Troyes, Menton, Asnières, Allauch, Grenoble, Limoges, Gap, Dreux ou Belfort …


Samedi 9 janvier, alors que la ville de Montrouge inaugurait une plaque à la mémoire de Clarissa Jean-Philippe, la famille de la jeune policière a été invitée à la synagogue. Le Président, le Rabbin et nombre de parents d’élèves de l’école Yaguel Yaacov ont réitéré toute leur reconnaissance, leur compassion et surtout leur soutien à la famille.






Message de Léa, une amie de Yoav ztl’


Paris, le 4 janvier 2016


Bonjour monsieur le Président,


Je fais suite à notre rencontre et à notre conversation à la synagogue de Vincennes pour les 12 mois des victimes de l'hypercacher .


Je vous remercie d'avoir accepté de relancer  l'hyperchabbat et suis émue de vous envoyer à cette occasion ces quelques lignes de témoignage.


Yoav z"l avait toujours les mots justes et le sourire pour conseiller ou guider ses amis vers la thora ! C'était un vrai tsadik.


J'ai eu la chance de grandir dans une famille chomeret chabbat , après le bac au grand désespoir de Yoav z"l j'ai arrêté de faire chabbat.


En décembre dernier on a eu la chance avec Yoav z"l de passer un merveilleux chabbat à Jérusalem.


Dès jeudi soir il me disait, tu vas voir on va chanter, rigoler, bien manger , prier et se reposer.


Il faisait tout pour me réconcilier avec chabbat , tout en restant lui-même sans être insistant .


Effectivement notre chabbat fut fabuleux!! A la fin de notre séjour je lui ai promis de reprendre chabbat à la fin de mes examens de janvier.


Le 9 janvier 2015 quelques minutes avant d'entrer dans l'hypercacher Yoav z"l m'a clairement demandé de refaire chabbat c'était ses dernières recommandations presque ses dernières paroles...


Que vous dire de plus ? Il a eu le temps de me formuler son message  par sms, ma mission.  Il est mort en achetant une bouteille de vin pour honorer ses hôtes et honorer la table de chabbat. Il est mort parce que juif, comme Philippe Braham z"l , Yohan Cohen z"l et Francois-Michel Saada z"l.


Le message me paraît évident. A nous d'essayer d'honorer chabbat et de respecter la cacherout, chacun à son rythme, chacun à sa manière. La meilleure réponse aux actes de barbarie et à la cruauté est de rester fier d'être ce qu'on est, garder nos vraies valeurs et de continuer à évoluer dans le chemin de la thora.


En France tout est à portée de main, écoles juives, cours de thora , synagogues, cacheroute pour mener à bien son judaïsme.


Un an après merci d'avoir repris l'hyperchabbat à leur mémoire .recommençons tous unis l'hyperchabbat qui aura lieu le 8 et 9 janvier 2016. Nous avons l'habitude de pratiquer chabbat embellissons le , ou petit à petit essayons de faire entrer chabbat dans notre vie .


Hyper Chabbat chalom à tous .


Léa une amie de Yoav z"l .