Calendrier

Partager   

Le Consistoire Central de France déplore l’adoption du rapport de la mission commune d’information de la filière viande du Sénat

Vendredi 19 juillet 2013


Adoption du rapport de la mission commune


d’information de la filière viande


du Sénat



Paris, le 19 juillet 2013




Le Consistoire Central de France déplore l’adoption le 16 juillet dernier du rapport « Traçabilité, compétitivité, durabilité : trois défis pour redresser la filière viande » présenté par Madame Sylvie Goy-Chavent (UDI) dans le cadre de la mission sénatoriale d’information sur la filière viande. 


Soucieux de voir la liberté de culte remise en cause, le Consistoire Central exprime sa vive inquiétude quant à la proposition n°38 préconisant un mode d’étiquetage qui se focaliserait uniquement sur le mode d’abattage sans étourdissement. Quelle que soit la formulation utilisée, de telles modalités d’étiquetage seraient par définition stigmatisantes.


Depuis la création de cette mission d’information, le Consistoire Central n’a eu de cesse de remettre en question la neutralité du rapport, Madame Goy-Chavent ayant interpellé le Président de la République par voie de presse en novembre dernier en ces termes : « Je vous demande, Monsieur le Président, l’interdiction de tout abattage sans étourdissement préalable ».


Le Consistoire réaffirme que l'abattage rituel n'engendre pas davantage de souffrance qu’une méthode conventionnelle d’après de nombreux experts scientifiques qui n'ont malheureusement pas été auditionnés dans le cadre de cette mission d'information.


Le Gouvernement français a, dans le passé, toujours montré son opposition à tout projet visant à stigmatiser la communauté juive. Le Consistoire Central appelle à un sursaut démocratique et demande au Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, de réaffirmer fermement cette position.


Voir plus d'événements