Calendrier

Partager   

Autorisation de l'abattage sans étourdissement en Pologne : réactions du Président du Consistoire et du Grand Rabbin de France

Mercredi 10 décembre 2014




Le Grand Rabbin de France : 


Le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, Vice-président de la Conférence des Rabbins Européens (CER), se félicite de la décision prise par la Cour constitutionnelle polonaise d’autoriser l’abattage rituel interdit depuis près de deux ans. Cette dernière a considéré que l’interdiction n’était pas conforme à la constitution car elle portait atteinte à la liberté de religion.

Le Grand Rabbin remercie la CER et salue le travail inlassable de son Président, le Grand Rabbin Pinchas Goldschmidt, de son Directeur exécutif, le Rabbin Moché Lewin et du Grand Rabbin Bruno Fiszon, également conseiller de la CER pour l’abattage rituel.



Le Président du Consistoire :

Je me réjouis de ce que la Pologne - pays européen dont 90% de la population se déclare catholique - autorise à nouveau l'abattage avec saignée directe. Saisie par la communauté juive polonaise - après la polémique suscitée par l'interdiction en janvier 2013 de pratiquer l'abattage sans étourdissement en application d'une loi nationale -, la Cour Constitutionnelle polonaise vient en effet de juger l'interdiction non conforme à la loi fondamentale qui affirme la liberté de religion. Dans ses conclusions, la Juge Mme Maria Gintowt-Jankowicz  a précisé que: "

La garantie constitutionnelle de la liberté de religion s'étend à toutes les activités, pratiques, rites et rituels qui revêtent un caractère religieux. La protection constitutionnelle s'étend aussi à des activités religieuses éloignées des comportements dominants dans un Etat donné, voire impopulaires pour la plus grande partie de la société"Je félicite le Grand Rabbin de Pologne et la communauté juive polonaise pour leur action en justice et leur ténacité qui ont permis cet heureux dénouement.L'exemple de la Pologne constitue désormais une référence pour toutes les nations européennes dans la mesure où il est enfin clairement  établi que la pratique de l'abattage sans étourdissement entre de plein droit dans le cadre de la liberté de religion, une liberté qui participe aux fondements même de toutes nos démocraties.

Voir plus d'événements