Calendrier

Partager   

Visite du Président du Consistoire à Jérusalem

Dimanche 22 février 2015


Joël Mergui en Israël pour s’exprimer sur la situation des juifs français au Conseil Général sioniste


Le Président du Consistoire, Joël Mergui, s’est rendu le 19 février en Israël où il a été invité à s’exprimer devant le Conseil Général Sioniste, à Jérusalem à l’appel de l’Organisation Sioniste Mondiale.


A l’ordre du jour de cette session plénière qui réunit les acteurs et soutiens mondiaux d’Israël, la redéfinition des challenges que rencontre le mouvement sioniste aujourd’hui, en particulier lorsqu’il est confronté à la négation de l’identité de l’Etat d’Israël et au terroriste islamiste.


Dans son allocution, le Président du Consistoire est revenu en détail sur les derniers déroulements qui touchent actuellement de plein fouet la communauté juive française. Attaquée dans sa légitimité à faire partie de l’avenir de la France, c’est aussi sa mémoire et son existence passée qui continuent d’être remises en cause et bafouées. Ce péril antisémite - qui laissait autrefois les juifs seuls face à la haine et leur destin -  est aujourd’hui tragiquement partagé  par les démocraties occidentales qui sont désormais confrontées à une haine fondamentale similaire qui leur dénie le droit d’exister et d’affirmer au quotidien les valeurs fondamentales, de liberté, d’égalité et de fraternité.

Antisémitisme, antisionisme, le monde voit désormais tous les visages d’une même haine qui frappe d’abord les juifs pour mieux saper et atteindre ensuite toutes les démocraties. 



Joël Mergui, invité du « Board of Governors » de l’Agence Juive en présence du Président d’Israël, Réuven Rivlin

Dimanche 22 février, Joël Mergui, le Président du Consistoire a assisté au Board of Governors de l’Agence Juive à Jérusalem.


Ce rassemblement qui comptait des personnalités venues du Canada, des Etats Unis, d’Australie ou encore d’Argentine avait comme objectif d’aborder les nombreux défis que rencontrent les communautés juives et les solutions qui sont proposées par l’Agence Juive.


C’est ainsi que Nathan Sharansky, Président Mondial de l’Agence Juive, a ouvert la session en donnant un aperçu des principales difficultés auxquelles doivent faire face les communautés juives dans le monde tout en soulignant le succès des programmes MASA. Le Président d’Israël, Reuven Rivlin a poursuivi en déclarant notamment que l’Etat d’Israël peut être un Etat Juif tout en restant démocratique. Etait aussi présent le Maire de Jérusalem, Nir Barkats.


Le Président du Consistoire s’est entretenu avec Nathan Sharansky et le Président Réuven Rivlin concernant le rôle que l’agence Juive face à la montée de l’alyah et à face à la transmission et la sauvegarde du judaïsme français. Ces points ont par ailleurs été souvent repris par M. Sharansky et M. Rivlin lors de leurs allocutions devant le Conseil.



Voir plus d'événements