Calendrier

Partager   

Audition des grands rabbins Haïm Korsia et Bruno Fiszon par la commission d'enquête parlementaire sur les conditions d'abattage des animaux de boucherie

Jeudi 16 juin 2016


Le 16 juin, le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia et le Grand Rabbin Bruno Fiszon, vétérinaire de formation et conseiller pour l’abattage rituel, ont été auditionnés par la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie, présidée par le député Olivier Falorni.


Aux côtés des Recteurs des Grandes Mosquées de Paris et Lyon, Dalil Boubaker et Kamel Kabtane, les Grands Rabbins sont revenus sur la nécessaire préservation de l’abattage rituel dans un pays laïc, dans lequel la liberté de pratique religieuse est un principe garanti tant par la Constitution de 1958, que par l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme. «  Je ne viens pas défendre l’abattage rituel, je viens défendre la laïcité, l’idée d’une France bienveillante, celle dont nous rêvons tous » a notamment déclaré le Grand Rabbin de France.


Au cours de leurs exposés, les Grands Rabbins ont également rappelé l’attention portée par le judaïsme au bien-être animal. Le Grand Rabbin Fiszon a par la suite exposé les détails techniques liés à la Chehita, ainsi qu’à la perte de conscience et de sensibilité, notions généralement appréciées pour évaluer la souffrance animale. Répondant aux questions du Président Olivier Falorni, il a particulièrement mis l’accent sur l’incompatibilité, avec la Halakha, d’un étourdissement post-jugulation, mais estimé qu’il était possible de réfléchir à la possibilité de consommer les arrières des bêtes, comme cela est notamment le cas en Israël.


Le 23 juin prochain, une nouvelle audition concernant des animaux de boucherie est prévue à l’Assemblée Nationale autour du Président du Consistoire et du Président du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman).




Voir l’audition en intégralité


Voir plus d'événements