Calendrier

Partager   

Yom Hevron 2016 avec le Président du Consistoire

Lundi 15 août 2016

Le 15 août dernier, le Président du Consistoire célébrait avec plus de 700 francophones le désormais incontournable « Yom Hevron ».

Organisée depuis plus de vingt ans avec l’aide de la Yeshiva Shavei Hevron, cette manifestation a pour objectif de faire connaître la ville des Patriarches et des Matriarches aux Juifs originaires de France. Chaque année, ce sont presque 1.000 personnes qui se rendent à Hevron pour prendre part à cette journée, placée sous la surveillance de l’armée israélienne.

Connue pour son engagement pour la préservation de Hevron, la vice-ministre israélienne des affaires étrangères, Tsipi Hotovelli, s’est jointe à l’évènement, aux côtés de  Jacques Kupfer, co-président du Likoud mondial et Président d’IIF (Israël Is Forever). Au cours de son allocution, Joël Mergui a salué l’attachement des Juifs de France « qui continuent d’aimer leurs premiers parents enterrés à Hevron ».


Plus grande ville de la région, Hevron est aussi connue pour être une poudrière : elle a concentré une grande partie des violences qui secouent Israël depuis octobre 2015, environ 80 attaques anti-israéliennes ont été menées par les palestiniens originaires de la région. C’est dans cette localité que les corps des trois adolescents, Naftali, Gilad et Eyal avaient été retrouvés. C’est aussi à Kiryat Arba, ville israélienne proche de Hevron, que la jeune Hallel Yaffa Ariel a été poignardée dans son sommeil en juin dernier par un palestinien.


Ville sainte qui abrite le tombeau des Patriarches, elle est aujourd’hui sous la protection de 2.000 soldats de l’armée israélienne. Le programme de Yom Hevron était pourtant festif : visite guidée en français, accueil à la Yeshiva Shavei Hevron, où le Président du Consistoire a apporté son soutien aux 400 élèves qui y étudient, défilé avec le drapeau israélien en musique, prière à la Meahrat Hamahpela (tombeau des Patriarches) et déjeuner champêtre. Les participants, venus de tout Israël et principalement avec des bus blindés ont ainsi pu visiter la vieille ville de Hevron, quasiment désertée depuis 1994.



Voir plus d'événements