Calendrier

Partager   

Offices pour les chiva du Grand Rabbin Joseph Haïm Sitruk z’l

Jeudi 29 septembre 2016


De nombreuses communautés ( Paris, Caen, Lyon, Metz, Strasbourg…) ont organisé des offices pour les chiva du Grand Rabbin Joseph Haïm Sitruk z’l partout en France, pour rendre modestement hommage à tout ce qu’il nous a donné pendant tant d’années.


Marseille

 A l'instar de  très nombreuses communautés,

 Marseille s'est rassemblée jeudi soir autour du Consistoire et du grand rabbin Rav Reouven  Ohana pour marquer la Shiva du décès de son grand rabbin. 

Rav Yossef, pendant plus d'une décennie, a partagé la vie et le quotidien de chacun de nous comme l'a rappelé le rav Hassoun qui a fait parti de cette équipe de jeunes rabbins sortis "tout frais émoulus" du séminaire israélite de France,  venant à la "conquête" de la 2e communauté juive de France.  Ils ont d'ailleurs réussi à merveille le challenge,  au point que Paris a fait sienne cette nouvelle dynamique et s'est approprié les compétences du rav Sitruk pendant plus d'une vingtaine d'années. 

Les hommages des rabanim  étaient empreints de nostalgie et de tristesse, ponctués également de nombreuses anecdotes montrant combien le rav Sitruk était proche de sa communauté. 

Alors que la synagogue accueillait des centaines de fidèles dans la grande cour d'honneur, une centaine de dames se sont retrouvées à la demande de l'association Ohel Esther pour réaliser une HAFHACHAT HALA à la mémoire de celui qui fut le chef spirituel du judaïsme français entre 1988 et 2008.

Que son souvenir soit une source de bénédictions pour Am Israël et qu'il continue à veiller et à intercéder en notre faveur de là où il se trouve au pied du Kissé Akavod !!


Lyon

Ce jeudi 29 septembre s'est tenue à la Grande Synagogue de Lyon une cérémonie d'hommage à la mémoire du regretté Grand Rabbin Joseph Sitruk zatsal

De nombreux fidèles ainsi que des Personnalités, le Directeur de Cabinet du Préfet de Région, le Maire Adjoint, les représentants des Cultes Musulmans, Catholiques et Arméniens ainsi que de nombreux élus, rabbins et responsables communautaires et culturels étaient présents.


Le rabbin de la grande Synagogue Nissim Malka après avoir lu des tehillim a donné la parole au Président du Consistoire de Lyon Marcel Dreyfuss qui a rappelé le rôle du Grand Rabbin Joseph Sitruk auprès de la jeunesse et a étoffé son propos avec des anecdotes vécues lors de ses déplacements à Lyon puis il a donné la parole au Rabbin Isaac Elhadad qui était un ami intime de Jo Sitruk.

Dans son discours très émouvant il a rappellé la souffrance que le Grand Rabbin a enduré pendant ces quinze dernières années, il a été une bénédiction pour sa famille, ses élèves, ses amis, la communauté juive française et a rappelé que ses propos étaient audibles par tous. Il avait la capacité à rassembler tant de monde à ses conférences et à ses cours remarquables.

Puis Jean Luc Bensemhoun, représentant le Président du Consistoire Régional Alain Sebban, après avoir récité une prière à voix basse, a indiqué qu'il était très touché par la proximité du Grand Rabbin Joseph Sitruk avec les jeunes. Il a également précisé qu'il écoutait régulièrement ses cours retransmis à la radio quand il était chez lui ou en voiture et qu'il en garde un souvenir impérissable. Malicieux, avec son sourire charmant, surement s'il avait été parmi nous ce soir, il aurait rappelé à nous les hommes qu'avant de réciter le kiddouch pour le séder de Roch Hachana de penser à remercier les épouses pour avoir embelli la maison et dresse une belle table, LA MEILLEURE Façon de débuter le fête. Puis le Rav Yehia Teboul, Dayan de Lyon et de la Région, a ajouté que le grand Rabbin Joseph Sitruk était doté d'une très grande vigueur qu'ainsi il a réussi à rapprocher beaucoup de personnes aux valeurs de la Thora. C'était une personne très grande parce qu'il savait reconnaitre qu'il était " petit " à l'égard de D.  Il ne s'est pas contenté d'aimer D. mais tous ses fidèles et les personnes d'autres confessions qui ont été impressionnées par ce modèle comportemental qu'il a affiché. Il était le Gardien de la Thora, tout le monde l'aimait parce qu'il aimait tout le monde et de conclure en indiquant que nous devions avancer sur le chemin qu'il nous a tracé. Puis le Grand rabbin régional Richard Wertenschlag a indiqué avoir reçu de nombreux messages des autorités religieuses de la Région. Il a précisé que nous avons perdu une autorité charismatique qui a été honorée parce qu'il honorait les créatures. Il a également rappelé des souvenirs alors qu'ils étaient ensemble à l'école rabbinique. Dans ses voyages toujours le " Daf Yomi,"  la page du jour. Il donnait l'image d'un judaïsme servi dans la joie ainsi qu'un contenu au temps. Pendant les vacances il organisait des séminaires en montagne pour étudier. Il était heureux de transmettre. Puis il conclut en disant " Nous avons perdu un maitre lumineux "


Rav Teboul a récité le Kaddish puis le rabbin Nissim Malka a fait une Hachkava ( prière pour le repos de l'âme ) et de conclure en remerciant l'assistance de s'être déplacée pour rendre hommage au Grand Rabbin Joseph Sitruk qui aura marqué le judaïsme français de manière profonde et durable.



Arcachon

La Communauté d'Arcachon a aussi rendu hommage ce jeudi 29 septembre 2016 au Grand Rabbin Joseph ‘Haim Sitruk ztl’.Lors de son allocution, Eric-Meyer Aziza a rappelé les réalisations du Grand Rabbin et notamment les cours du lundi soir à la synagogue de la Victoire ainsi que les rassemblements de Yom Hatorah au Bourget qui ont durablement marqué les esprits. Sans oublier de mentionner que le Grand Rabbin avait la capacité de donner les résultats d'un match de foot pendant une leçon magistrale de Torah. A la veille des fêtes de Tishri, c'est un grand vide mais aussi une grande responsabilité que de continuer son œuvre : transmettre le judaïsme avec joie et douceur comme il le faisait si brillamment. L'office a été suivi d'une Séouda dans la salle Communautaire et de témoignages et d'anecdotes de ceux qui eux le chance de le rencontrer.



Enghien

Mercredi 28 septembre 2016 , la communauté d'Enghien organisait une soirée d'hommages en mémoire du Grand Rabbin Sitruk zatsal . C'est en présence d'une foule nombreuse et particulièrement émue qu'ont pris successivement la parole M. Yehouda Marciano, Président de la communauté, M. Philippe Sueur , maire d'Enghien. Ont suivi quatre hespedim prononcés par des Rabbanim et un ami intime du Grand Rabbin Zatsal.



Caen

Le 29 septembre au soir, une cérémonie a été organisée à l’occasion des Chiva, sept jours clôturant le deuil du Grand rabbin de France Yossef haim Sitruk ztl’ en la synagogue de Caen.

Le président du Consistoire régional, Monsieur Nassim Levy, le conseil d'administration ainsi que les membres de la communauté ont tenu à rendre hommage au Grand rabbin en saluant la mémoire de cet ami, venu visiter de nombreuses fois la chaleureuse communauté caennaise.

Le rabbin régional, Monsieur Meyer Malka, a souligné le courage et la ténacité de son ami et Maitre qui malgré  les graves conséquences de son AVC a continué à exercer son sacerdoce. Il a jouté que le Grand rabbin Sitruk et le Grand rabbin Chouchena étaient pour lui des anges envoyés par Hachem pour nous servir de coachs à la communauté.

« À nous les rabbins-humains si nous voulons être digne de leur enseignement, imitons-les et continuons ainsi à faire fructifier leurs œuvres » at-il conclu.


Colmar

Le Grand Rabbin, le Président et les membres du Consistoire Israélite du Haut-Rhin expriment leur profonde tristesse suite à la disparition  du Grand Rabbin SITRUK.

Un grand personnage du judaïsme français nous quitte, il laissera la trace d’un homme dévoué à la transmission du judaïsme et notamment par sa façon de rassembler les jeunes, alliant humour et pédagogie.

Il nous a également appris à être juifs sans tenir compte du regard des autres, comment enseigner la Torah dans la joie et comment la faire aimer des autres. Il nous reste les résultats de son action et la lumière de son exemple. 

Nos uniques sources de consolation.

Nos pensées vont à son épouse, à ses enfants, petits enfants et à toute sa famille. Que D. console-les endeuillés de Sion. 

Un hommage lui a été rendu le Mercredi 28 septembre à 18h30 dans la Synagogue Consistoriale de Colmar, en présence du Grand-Rabbin du Haut-Rhin, du Président et des membres du Consistoire et de nombreux fidèles venus de l’ensemble des communautés du département.


Malicieux, avec son sourire charmant, surement s'il avait été parmi nous ce soir, il aurait rappelé à nous les hommes qu'avant de réciter le kiddouch pour le séder de Roch Hachana de penser à remercier les épouses pour avoir embelli la maison et dresse une belle table, LA MEILLEURE Façon de débuter le fête      

Voir plus d'événements